logoesmi50

logoesmi50

Fa-Esmi

ESMI-Petit3

mess-Esmi2

In-Esmi

youtube30

Bienvenue sur le site de l'Ecole Supérieure de Microfinance Internationale du Burkina-Faso, une vision nouvelle spécifiquement conçue pour la jeunesse africaine, celle qui prend pour défi d'adapter les études aux réalités économiques et aux attentes des étudiants!.

Arrow
Arrow
ArrowArrow
Slider
Accueil

ESMiPart

Bienvenue sur le site de l'ESMi! L’Ecole Supérieure de Microfinance Internationale (www.esm-international.com ), créée en 2009, AGREEMENT N° 2009 001522/MERSS/ SG /DGERS/DEPr, et située au 434 rue 15.49 Ouagadougou (Patte d’Oie secteur 15),  vous offre la possibilité de suivre des formations vous préparant aux examens du DUT et du BTS (en Finance comptabilité, Marketing Management et Banque Micro finance…). L'ESMi  se targue d'être une école de qualité, accessible à tous. Nous avons les frais de scolarité les plus bas du Burkina-Faso et offrons les conditions de payement les plus souples. Nous avons implanté un Centre de Formation A Distance (www.cfadesmi.com) accessible à tous les étudiants du Burkina-Faso, quelque soit l'endroit où ils se trouvent.

L’objectif de l’ESMi est le placement des étudiants diplômés dans l’entreprise, grâce à une formation globale qui coordonne stages et études pratiques,  et dont les enseignements sont  assurés exclusivement par des professionnels.

ecole300

MOT DE LA FONDATRICE: Dans un monde en perpétuelle mutation, il peut vous paraître de plus en plus difficile de choisir votre université, pourtant cette complexité n'est qu'apparente : 

        • Recherchez avant tout une université à la réputation déjà solidement établie.
        •   Préférez une université qui "avance ", sa croissance d'aujourd'hui est une garantie pour demain.
        • Choisissez une université ouverte à l'environnement international qui a multiplié les accords et partenariats avec des universités étrangères.

Nous avons 66 invités et aucun membre en ligne

L'information en temps réel du Burkina, Médias, journaux, infos, direct, les dernières nouvelles, politiques.
  • Après la rupture des relations diplomatiques entre le Burkina et Taiwan, l'une des questions préoccupantes qui se posent est le sort des étudiants burkinabè à Taïwan. Les dispositions ont été prises à leur sujet, a annoncé le chef de la diplomatie burkinabè. Pour en savoir un peu plus, nous avons joint, par Internet, Mahamady Sangla, président de l'Association des Burkinabè de Taïwan. Il exprime une demi surprise car plusieurs rumeurs sur le sujet ont circulé, dont une sur le refus d'une grosse somme (...) - Diplomatie - Coopération

  • Dans cette correspondance adressée à la présidente du Conseil supérieur de la magistrature, dont nous avons eu copie, le juge Armand Ouédraogo prévient que plusieurs raisons, il ne répondra pas à la citation à comparaître devant le Conseil de discipline du Conseil supérieur de la magistrature. Lisez plutôt ! Madame la présidente du Conseil supérieur de la magistrature J'ai reçu citation à comparaître devant le conseil de discipline le vendredi 8 juin 2018 pour être jugé dans l'affaire dite de l'annulation (...) - Environnement

  • Le 25 mai 2018, le Conseil d'État annulait la dissolution du conseil municipal de Saponé. Tout en se réjouissant de cette décision, l'auteur de cette lettre ouverte invite les habitants de Saponé à rester vigilants, car, selon lui, des fauteurs de troubles sont toujours à l'œuvre dans la commune. Lisez plutôt ! Lettre ouverte aux fils, filles et amis de Saponé La Justice, en prenant la décision historique d'annuler le décret de la mise de la commune de Saponé sous délégation spéciale, a rendu la dignité (...) - Politique

  • Dans cette correspondance adressée à trois ministres, dont nous avons eu copie, la Confédération générale du travail du Burkina (CGT-B) dénonce l'usage que le gouvernement fait de l'avis du Conseil d'État sur la légalité des sit-in au Burkina. Le collectif syndical appelle donc le gouvernement à respecter les conventions internationales en matière de droits au travail. Messieurs les Ministres, Vous avez adressé des correspondances aux Secrétaires généraux des différents syndicats de vos départements, (...) - Société